Connaître ses limites physiques au football 

Connaître-ses-limites-physique-au-football
Pourquoi faire des tests? Non ce n’est pour le plaisir de se torturer. Ils permettent de savoir où se situe le joueur, de mesurer des progrès ou des anomalies, faire des groupes pour un travail plus individualisé ou encore suivre l’état de forme du joueur. Ici nous allons passer en revue des tests terrains plus ou moins facile à mettre en place.          
Test-physique-football

Les incontournables

Ce sont les tests les plus intéressants à réaliser si vous n’avez pas beaucoup de temps et de moyens dédiés à l'entraînement.

-        Test Vameval : Facile à mettre en place, il permet d’obtenir une estimation de la fréquence cardiaque maximale et une estimation de la VMA (Vitesse Maximale Aerobie) de chacun, indispensable pour individualiser le travail intermittent (15-15 ou 30-30).

Il s'agit d'une course à vitesse progressive accélérée par palier d'une minute avec des plots espacés de 20 mètres . Le rythme est imposé par une bande sonore. A chaque palier, la vitesse augmente de 0,5 KM/H . A chaque fois que le bip retentit le coureur doit avoir atteint le plot suivant. Au bout d'un moment il n'y parviendra plus, le dernier palier représentera sa VMA (Vitesse Maximale Aerobie).

 

-        Test 30-15 IFT (Intermittent Fitness Test) : Intéressant car il permet d’obtenir une VMA intermittente. Le test est composé de périodes de course de 30 secondes entrecoupées d'une récupération de 15 secondes. Il s'effectue sur un terrain de 40 mètres sur lequel on vient délimiter des zones A, B et C (avec un espace de 20 mètres entre chaque zone). Pendant la période d'effort de 30 secondes, le joueur court en fonction du signal sonore (indiquant la vitesse à courir), puis pendant la récupération de 15 seconde. Il marche ensuite jusqu'au prochain point (A, B ou C). A chaque palier de 30 secondes, la vitesse augmente de 0,5 km/h. Le test se termine lorsque le joueur n'arrive plus à atteindre les zones de référence (A B ou c) au moment du bip sonore. La vitesse du dernier palier est alors sa VMA intermittent. 

,-        Le HIMS test : Il permet d’évaluer l’état de forme des joueurs grâce à la fréquence cardiaque de récupération. Plus cette valeur est grande, meilleures sont les capacités du joueur à récupérer et donc meilleure est sa forme. Facile à mettre en place et peut se faire régulièrement, notamment en guise d’échauffement pour une séance.

Les bandes son pour pouvoir réaliser ces deux tests sont gratuites et facilement trouvables sur internet. 

Les tests se déroulent entre deux lignes espacées de 20 mètres et se composent de 4 étapes de course de 2 minutes entrecoupées d'une minute de récupération. La vitesse est imposée durant chaque étape (8,4km/h pour l'étape 1, 9,6 km/h pour l'étape 2, 10,4 km/h pour l'étape 3 et 12 km/h pour l'étape 4). La fréquence cardiaque est mesurée avant effort et deux minutes après la fin du test. La différence représente la fréquence cardiaque de récupération. 

 

Limites-physique-football

Tests complémentaires

Ce sont des tests intéressants mais pas indispensables au niveau amateur, notamment car ils demandent du matériel plus ou moins coûteux. 

Squat Jump : Il s’agit de mesure la hauteur de saut. C’est un bon indicateur du potentiel d’explosivité, corrélé avec la performance sur des sprints de 10m à 40m. 

RSSA (Repeated Shuttle Sprint Ability) test : Intéressant pour évaluer la capacité d’un joueur à répéter des sprints avec un changement de direction. Cela peut mettre en évidence la capacité d’un joueur à être bon dans un temps fort. 

Yoyo intermittent recovery test : Il est intéressant pour évaluer la capacité du joueur à résister à la fatigue durant des efforts répétés.

Quand les faire ?

Il est intéressant de les réaliser à minima en début et fin de préparation physique et à la trêve hivernale pour évaluer l’évolution des joueurs et faire un état des lieux de leur état de forme global. 

 

Guillaume-Clément

Guillaume Clément 

Vendeur chez DECATHLON

Pratiquant depuis mes 5 ans, j'ai d'abord commencé attaquant. Muni de deux pieds gauches et du surnom "Pikachu", j'ai rapidement basculé sur les côtés. Vif et rapide, j'aime prendre le couloir et finir par un centre fort en retrait ou devant le but, ras-de-terre. Inspiré par le poste de latéral moderne et par opportunité, j'occupe désormais cette position. Véritable passionné de préparation physique, je ne cesse de me former sur le sujet (STAPS, ouvrage, préparateur physique de renom ou sur les réseaux.) et de partager mes connaissances à ce propos.

NOTRE SELECTION PRODUITS :

50,00 €*
4.60 / 5 5 avis
    50,00 €*
    4.60 / 5 10 avis
      9,00 €*
      5.00 / 5 2 avis
        9,00 €*
        4.11 / 5 9 avis

          Commentaires utilisateurs

          Soyez le premier à déposer un commentaire

          Rédiger un avis
          HAUT DE PAGE