N°10 : les qualités indispensables 

Le poste de meneur de jeu est crucial dans le bon fonctionnement d’un équipe. Tu joues à cette position et tu aimerais recevoir quelques conseils pour t’améliorer ? C’est cadeau…          

kipsta

LE POSTE DE MENEUR DE JEU EST CRUCIAL DANS LE BON FONCTIONNEMENT D’UN ÉQUIPE. TU JOUES À CETTE POSITION ET TU AIMERAIS RECEVOIR QUELQUES CONSEILS POUR T’AMÉLIORER ? C’EST CADEAU…

Un poste crucial mais en voie de disparition 

Le poste de meneur est un peu en voie de disparition dans le monde professionnel !  Penses-y, tu connais une grande équipe européenne qui joue avec un vrai meneur de jeu à l’ancienne ? Moi non ! Les évolutions du poste de milieu défensif, capable d’orienter le jeu et même de se projeter sur les phases offensives et du fameux 9,5 ayant la capacité à décrocher et à participer au jeu ont eu raison de ce poste. Plus encore, les systèmes de jeu ont évolué avec le temps et ont rendu moins systématique l’utilisation d’un vrai meneur de jeu. 

Pourtant ce poste reste à mon sens très important s’il est occupé par un joueur possédant toutes les caractéristiques requises. Alors c’est quoi un bon numéro 10 ? 

 

Une capacité à orienter le jeu  

La qualité numéro Une d’un meneur de jeu, comme son nom l’indique, est de posséder une capacité à orienter le jeu de son équipe. Il se doit d’être le fer de lance des attaques, celui par qui tous les ballons ou presque passent. Pour orienter le jeu, il faut avoir une bonne vision de jeu, savoir voir avant de recevoir comme on entend souvent dans la bouche des footeux. 

Avoir une bonne vision n’est pas suffisant, il faut aussi posséder une palette technique parfaite pour orienter au mieux le jeu. Si tu vois tous mais que tu n’arrives pas à exécuter ce que tu dois faire, ça ne te servira pas à grand chose ! Il faut donc posséder jeu long, mais aussi un jeu court de précision et enfin être capable de jouer dans des petits espaces et de se défaire du marquage adverse. La maîtrise du jeu long et du jeu court te permettra notamment de casser les lignes avec des passes dans les intervalles, que tes coéquipiers pourront facilement réceptionner. Bien souvent, le meneur est à l’origine des buts. Si ce n’est par une passe dé, il crée souvent le décalage ou est l’auteur de l’avant dernière passe. 

 

n°10 : football
N°10 : football

L’intelligence de jeu : l’arme fatale du meneur 

Au delà des qualités techniques, il est primordial d’avoir une “intelligence de jeu” au-dessus de la moyenne. C’est toi qui dois donner le tempo du match. Accélérer le jeu quand c’est nécessaire, créer des décalages, temporiser pour permettre à ton équipe de se reposer après une phase de pressing intense par exemple. Tu dois aussi permettre à tes coéquipiers de souffler lorsque la possession est largement en faveur de ton adversaire, et que tu sens que ton équipe à besoin de toucher le ballon pour reprendre confiance et mettre en place son jeu. 

 

CES CONSEILS PEUVENT AUSSI T'INTÉRESSER :